CDOS LOT LOGO petit

Campagne "Le Sport C'est La Santé"

Les accidents cardiaques survenant lors de la pratique sportive, qui résultent parfois de comportements dangereux ou simplement négligents, sont responsables des 1200 à 1500 cas par an de mort subite (non traumatique).

Pour informer les sportifs de tout niveau des précautions à prendre avant de pratiquer une activité sportive, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'éducation populaire et de la Vie associative lancent une campagne nationale de prévention.

« Le sport, c'est la santé, 10 réflexes en or pour la préserver »

Cette campagne s'appuie sur les 10 règles d'or dictées par le Club des Cardiologues du sport et repose sur trois principes simples :

    Je fais attention à ma santé,
    Je respecte certaines consignes simples et de bon sens lorsque je fais du sport,
    Je surveille les signaux anormaux et n'hésite pas à aller consulter mon médecin traitant

Plus d'infos sur : http://www.sports.gouv.fr/10reflexesenor

      Initié en 2001 et prolongé en 2006, le Programme national nutrition santé (PNNS) avait pour objectif général d’améliorer l’état de santé de l’ensemble de la population, en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, la nutrition. Il a fourni un cadre de référence et produit de nombreux outils. Il a permis la mobilisation de nombreux acteurs (ministères, élus locaux, professionnels des domaines de la santé, de l’activité physique, de l’éducation ou du domaine social, acteurs économiques et bénévoles).

    Plusieurs objectifs initialement fixés ont été partiellement ou totalement atteints, comme la réduction de la prévalence du surpoids et de l’obésité chez l’enfant, la réduction de la consommation de sel ou de sucre, l’augmentation de la consommation de fruits chez les adultes. Pour autant, ces améliorations n’ont pas concerné de façon homogène toute la population et la lutte contre les inégalités sociales de santé est un objectif prioritaire du Plan National Nutrition Santé 2011-2015.

     L’amélioration de l’état nutritionnel de la population constitue, en ce début de 21è siècle, un enjeu majeur pour les politiques de santé publique menées en France, en Europe et dans le monde. Une nutrition satisfaisante est un facteur de protection de la santé. Les avancées de la recherche ont précisé le rôle que jouent l’inadéquation des apports nutritionnels et l’insuffisance d’activité physique dans le déterminisme de nombreux cancers et maladies cardio-vasculaires, qui représentent plus de 55 % des 550 000 décès annuels en France. Des facteurs nutritionnels sont aussi impliqués dans le risque ou la protection vis-à-vis du diabète, de l’obésité, de l’ostéoporose ou de diverses déficiences.

 

      Ces objectifs quantifiés, ont été regroupés selon quatre axes :

     Le Plan Cancer 2014-2019 traduit et soutient la mobilisation de l'ensemble d'une communauté de soignants, chercheurs, acteurs de prévention, mais aussi de professionnels du social ou de l'éducation qui travaillent au quotidien au service des malades et de la population. Une priorité majeure est déclinée à travers l'ensemble de ses objectifs : réduire les inégalités et les pertes de chance face aux cancers. Il porte aussi une attention particulière aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, pour faire progresser l'accès à l'innovation et améliorer encore la qualité des soins, ainsi que l'accompagnement des enfants et de leurs familles pendant et après la maladie.

     Ce Plan Cancer est décliné en 17 objectifs qui se traduisent en actions opérationnelles.

     Ces objectifs s'articulent autour de 4 grandes ambitions :

- Guérir plus de personnes malades, en favorisant des diagnostics précoces et en garantissant l'accès de tous à une médecine de qualité et aux innovations
- Préserver la continuité et la qualité de vie, en proposant une prise en charge globale de la personne pendant et après la maladie, tenant compte de l'ensemble de ses besoins
Investir dans la prévention et la recherche pour réduire le nombre de nouveaux cas de cancer et préparer les progrès à venir
- Optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers pour une meilleure efficience, en y associant pleinement les personnes malades et les usagers du système de santé

 

Pour visualiser le document, cliquez sur l'icône PDF ci-dessous :

     Le Plan Obésité 2010-2013 réunit en un ensemble coordonné une série de mesures en lien avec d’autres plans de santé publique et d’actions qui se déclinent en 4 axes :

AXE 1 : UNE OFFRE DE SOINS ORGANISÉE ET UN DÉPISTAGE AMÉLIORÉ

AXE 2 : DES ACTIONS DE PRÉVENTION

AXE 3 : VULNÉRABILITÉ ET DISCRIMINATION

AXE 4 : UNE RECHERCHE TRANSDISCIPLINAIRE

 

Pour visualiser le document, cliquez sur l'icône PDF ci-dessous :

      L'exercice physique est de moins en moins intégré aux activités de la vie quotidienne telles que le travail ou les déplacements. Les conséquences sanitaires de cette évolution des modes de vie vers une plus grande sédentarisation inquiètent les pouvoirs publics. Même si de plus en plus de personnes s'adonnent aux activités physiques ou sportives pendant leurs loirsirs, la majorité de la population n'atteint pas le niveau d'activité physique hebdomadaire requis pour un effet bénéfique sur la santé.

      A la demande du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, l'INSERM a réuni un groupe pluridisciplinaire d'experts afin de réaliser, selon la procédure d'expertise collective, une analyse des déterminants individuels et collectifs susceptibles de favoriser l'activité physique, une évaluation des effets de l'activité physique sur la santé, ainsi que l'analyse des contextes sociaux et environnementaux dans lequels sont développées les activités physiques et sportives.

     A l'issue de la synthèse des données, le groupe d'experts propose de promouvoir l'activité physique pour tous en insistant sur ses bienfaits pour la santé. Il souligne aussi la nécessité d'adapter les recommandations d'exercice physiques pour les patients atteints de pathologie chronique en fonction de leur état de santé.

 

Pour visualiser le document, cliquez sur l'icône PDF ci-dessous :

CDOS du LOT

Comité Départemental Olympique et Sportif     du Lot

Maison des Associations
Espace Clément Marot
Place Bessières
46000 Cahors 

Nous Contacter

 

Tél. portable : 06.74.15.92.79

Du Lundi au Jeudi

De 8h à 12h

Et de 13h à 17h

Partenaires

CG Lot siteARS Occitanie1

ms cnds 2